Error message

  • Warning: include(/home/louisel1/public_html/sites/all/modules/seo_checklist/seo_checklist_intro_tab.tpl.php) [function.include]: failed to open stream: No such file or directory in theme_render_template() (line 1517 of /home/louisel1/public_html/includes/theme.inc).
  • Warning: include() [function.include]: Failed opening '/home/louisel1/public_html/sites/all/modules/seo_checklist/seo_checklist_intro_tab.tpl.php' for inclusion (include_path='.:/opt/alt/php53/usr/share/pear:/opt/alt/php53/usr/share/php') in theme_render_template() (line 1517 of /home/louisel1/public_html/includes/theme.inc).

LEVIER

Art communautaire et art activiste
Engrenage Noir/LEVIER (2004-2011)

Collaboration avec Engrenage Noir/LEVIER, 2004-2011.

Engrenage Noir/LEVIER a mis fin à ses activités le 30 juin 2012.
Dans la postface du livre, Célébrer la collaboration : art communautaire et humaniste activiste au Québec et ailleurs / Affirming Collaboration : Community and Activist Humanist Art in Québec and Elsewhere, la publication que Johanne Chagnon, Devora Neumark et moi avons coédités et qui fait retour sur l’ensemble des activités de LEVIER depuis son origine jusqu’en 2010, je jette un regard sur le parcours de ma collaboration privilégiée avec LEVIER entre 2004 et 2011. Que ce soit par la conception et la coanimation de plusieurs programmes de formation et d’échange, en marge ou en accompagnement de certains projets d’art communautaire et activiste ou encore, dans les relations interpersonnelles, la démarche critique de création, de réflexion et d’action propre à ce qu’aura été LEVIER a été généreuse en rencontres, en occasions de ressourcement et en apprentissages mutuels. Le rôle qui a souvent été le mien dans les activités exigeantes et rigoureuses de LEVIER m’a fourni de multiples occasions de partager mes réflexion sur l’éthique et l’imaginaire contemporains, ainsi que mes questionnements critiques sur la culture occidentale tout en développant ceux-ci dans un contexte où mes préoccupations à propos de la création et de la transmission de la culture, du rôle de l’art en regard du personnel, du social et du communautaire, pouvaient contribuer à la formulation de questions de travail communes et soutenir concrètement des démarches individuelles et collectives diversifiées. Dans un tel contexte, ma propre démarche s’en est trouvée elle-même nourrie et soutenue en retour. Je tiens à remercier Johanne Chagnon et les participantes des nombreux projets et activités de LEVIER. Je voudrais aussi exprimer une gratitude toute particulière à Devora Neumark qui m’aura invitée dans cette aventure et avec qui se poursuit, depuis de longues années, une complicité créatrice et intellectuelle aussi stimulante qu’exigeante.

Célébrer la collaboration.
Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs
Affirming Collaboration.
Community and Humanist Activist Art in Québec and Elsewhere
Livre co-édité en collaboration avec Johanne Chagnon et Devora Neumark. 2011
Publication - TRAVAUX
La brûlure avant la voix ou Could this be a love letter? La brûlure avant la voix or Could this be a love letter Postface du livre (en français et traduction en anglais) et trois dessins originaux de l'auteure. 2013 [2011] Publication - TRAVAUX
Photo : Geneviève Fortin Combien d’esclaves avez-vous?
L’art et les économies d’exploitation, passées et présentes
How Many Slaves Do You Own?
Art and the économies of exploitation, past and présent
Événement dirigé par Meena Murugesan. Co-animation et interventions critiques en collaboration avec Devora Neumark. MAI (Montréal, arts interculturels) 12-14 mars 2010
Programme - PDF
Liens vers
documentation audiovisuelle
Photo : Johanne Chagnon
Programme de formation et d'échange Art communautaire : imagination, collaboration et éthique (2007) Training and Exchange Program Community Art: Imagination, Collaboration and Ethics (2007) Journées de formation conçues et animées par Louise Lachapelle, Johanne Chagnon et Devora Neumark. Université Concordia, Montréal 13-14 juin 2007
Art communautaire : imagination, collaboration et éthique fut offert dans le cadre du 15e Programme d’été de l’Institut — programme très couru chaque année et qui proposait un éventail d’activités et d’ateliers portant sur l’engagement citoyen et le changement social.[...] Jusqu’à maintenant, LEVIER avait organisé des programmes de formation et d’échanges à tous les deux ans. L’occasion d’intégrer dès 2007 un programme dans le cadre des activités de l’Institut a fait en sorte que Art communautaire : imagination, collaboration et éthique a été développé en adaptant à ce nouveau contexte des éléments des programmes de formation et d’échanges en art communautaire de 2002 et de 20041 et du programme en vidéo documentaire pour projet d’art communautaire de 20062, quoique sur une durée plus courte – deux jours au lieu de quatre . Toutefois, ce programme n’était pas un prérequis pour une demande éventuelle de financement et ne visait pas le développement de projets dans le cadre des activités de LEVIER. Bénéficiant du rayonnement de l’Institut de développement communautaire, cette formation a attiré des artistes et des intervenantes de l’extérieur du Québec, notamment du reste du Canada et de la France, permettant ainsi un échange d’expériences diversifiées. Il a fourni aux débutantes comme aux praticiennes expérimentées l’occasion de réfléchir et d’échanger, d’un point de vue théorique et pratique, sur les joies et les défis de l’art communautaire. Cette formation, conçue et animée par Louise Lachapelle, Johanne Chagnon et Devora Neumark, a abordé des questions de base liées à la pratique de l’art communautaire, telles que la création collaborative, les ressources, le consentement libre et éclairé, la médiation des conflits et la documentation, sous la forme de travail en atelier, de discussions en plénière, de visionnements de documents audiovisuels pertinents et d‘une visite « sur le terrain ». Devora Neumark, Johanne Chagnon et Louise Lachapelle (co-éditrices) Extrait de «Programme de formation et d’échanges Art communautaire : imagination, collaboration et éthique» Célébrer la collaboration: Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs
Programme - PDF
Photo : Johanne Chagnon, Louise Martin, Maryse Conti, Nicole Saint-Amour (image tirée deVoir son intérieur, Documenter la collaboration)
Programme de formation et d'échange en vidéo documentaire (2006) Community Art Video Documentary Training and Exchange Program (2006) Journée de formation conçue par Johanne Chagnon, Louise Lachapelle et Devora Neumark, animée par Louise Lachapelle et Devora Neumark. Centre Saint-Pierre, Montréal 18-19 novembre 2006
Le Programme de formation et d’échanges en vidéo documentaire pour projet d’art communautaire, tenu en novembre 2006, a été conçu par Johanne Chagnon, Louise Lachapelle et Devora Neumark, en partenariat avec le programme Parole citoyenne de l’Office national du film du Canada (ONF). Animé par Louise Lachapelle et Devora Neumark, il intégrait visionnements critiques et études de cas ; présentations par les membres des divers projets et par des personnes ressources ; ateliers, tables rondes et plénières portant sur l’éthique et l’esthétique, le consentement, la diffusion et l’impact. Comme ce fut le cas pour toutes les autres rencontres et formations organisées par LEVIER, ce programme bilingue était également ouvert à toutes les personnes intéressées, et ce, gratuitement — conformément à la politique d’accessibilité privilégiée par LEVIER. Au moment d’entreprendre la réalisation d’une compilation vidéo, LEVIER a donc voulu créer des conditions de production (temps, ressources et formation) qui soient respectueuses de son engagement envers la pensée critique, l’éthique, le processus créateur et la collaboration. Ainsi, l’élaboration de cette documentation vidéo a été orientée par les deux principaux choix suivants : • faire le récit du processus de collaboration entre les groupes communautaires et leurs artistes, plutôt qu’essentiellement présenter les résultats de cette collaboration ; • réaliser un vidéo selon un processus collaboratif qui serait lui-même une continuité du projet d’art communautaire qu’il documente, plutôt que de laisser l’artiste seule raconter l’expérience collective. Devora Neumark, Johanne Chagnon et Louise Lachapelle (co-éditrices) Extrait de «Programme de formation et d’échanges en vidéo documentaire pour projet d’art communautaire» Célébrer la collaboration: Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs
Programme - PDF
Photo : Johanne Chagnon
Programme de formation et d'échange en arts communautaires (2004) Community Art Training and Exchange Program (2004) Journées de formation conçues et animées par Louise Lachapelle et Devora Neumark. La Caserne 18-30 Montréal 20-21, 27-28 novembre 2004
Tout comme le Programme de formation et d’échanges en arts communautaires (2002), le contenu de ce deuxième programme a été conçu afin de contribuer au développement d’une compréhension critique de la pratique de l’art communautaire. Il s’est enrichi de l’expérience vécue lors du premier programme, des réflexions issues des rencontres publiques tenues au cours des deux années précédentes et des recherches pratiques et théoriques (toujours en cours) des participantes, des membres des projets et de LEVIER. Il comportait cependant une différence notable par rapport à 2002 : une présence importante de membres des divers projets soutenus par LEVIER, alors en phase de réalisation, sont en effet venues témoigner de leur expérience, permettant ainsi aux personnes qui commençaient tout juste à s’engager en art communautaire d’avoir une introduction personnalisée et concrète à la complexité d’un tel type de pratique. Ce programme était à nouveau bilingue et ouvert gratuitement au public, élargissant ainsi le réseau de personnes partageant des préoccupations et intérêts semblables (la participation au programme demeurait un prérequis pour toute artiste et organisme qui souhaitaient présenter une demande conjointe d’aide financière pour un projet en art communautaire). Ce programme de formation de quatre jours comportait un éventail de thèmes liés à l’engagement personnel et sociopolitique. Il fut planifié et animé en collaboration par Devora Neumark et Louise Lachapelle qui a contribué à donner forme à plusieurs de ses composantes critiques. Il incluait des sessions d’information et des ateliers portant sur l’éthique, la gestion de conflits, l’équilibre corps/esprit, la documentation et le droit d’auteur. Devora Neumark, Johanne Chagnon et Louise Lachapelle (co-éditrices) Extrait de «Et si on se racontait... Réflexion sur un parcours» Célébrer la collaboration: Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs
Programme - PDF
Image : Philomène Longpré
Éthique ? Normes ? Quelques approches dans les pratiques d’art communautaire Ethics? Norms? Questioning Community Art Practices Journée d'étude conçue et animée par Louise Lachapelle et Devora Neumark. La Caserne 18-30 Montréal 13 mars 2004
Cette journée d’étude amalgamant la réflexion théorique et la pratique créative, a mis en lumière certaines questions cruciales, tant sur le plan de l’éthique fondamentale qu’appliquée, en lien avec la pratique de l’art communautaire. Elle fait suite à la rencontre tenue un an plus tôt sur le même sujet dont elle approfondit la démarche. Bien que les participantes avaient alors reconnu que l’éthique et l’esthétique sont intimement liées et que cette relation devient évidente dans le type d’engagement qui caractérise l’art communautaire, il était apparu à tout le monde que la capacité d’articuler une compréhension de l’éthique par rapport à la pratique artistique communautaire demande davantage de réflexion. D’où la décision de consacrer une journée entière à ce sujet. Le mot éthique a un sens tellement multiple dans le langage commun qu’il est souvent difficile, même pour les personnes profondément engagées et impliquées dans l’art communautaire, d’articuler leur définition de l’éthique et ses applications dans le contexte de cette forme de pratique. Éthique ? Normes ? Quelques approches dans les pratiques d’art communautaire, conçu et animé par Devora Neumark et Louise Lachapelle, était donc une invitation à réfléchir sur les valeurs et les principes pouvant être appropriés pour les artistes lorsqu’elles travaillent avec et dans les communautés. L’événement voulait favoriser l’émergence du dialogue et faciliter la découverte en invitant les participantes à approfondir des manières d’aborder les enjeux éthiques. Devora Neumark, Johanne Chagnon et Louise Lachapelle (co-éditrices) Extrait de «Journée d’étude Éthique ? Normes ? Quelques approches dans les pratiques d’art communautaire» Célébrer la collaboration: Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs
Programme - PDF
L'art communautaire ou retrouver le chemin de la maison ? Community Art, or Finding the Way Back Home? Article (en français et traduction en anglais). 2013 [2011]
Outre le fait de coanimer la journée d’étude, Louise Lachapelle avait pour tâche de produire un texte critique — conformément aux conditions de la subvention du Conseil des arts du Canada.
Publication - TRAVAUX